MASK 2018
Selected Works

Ma jungle à moi, ma savane c'est la ville, la rue, j'ai remplacer le bois par des sacs en papiers de supermarchés, issus du bois, que je recycle sous forme de masques primitifs. Ils deviennent  ma représentation des nouvelles divinités du monde moderne, mettant le spectateur devenu disciple fanatique de cette nouvelle religion qu'est la sur-consommation face à sa soumission .

"I don't paint to adorn life but to disturb it"